ETRE1STAR

La vie des stars [Forum Privé, membres fous]
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coin des anciennes tombes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Bill Kaulitz.
+ Admin Pervers des îles +
avatar

Nombre de messages : 3261
Age : 27
Localisation : Where is Bill the sister of Tom ?
Ami(e)s : Beugueloude.
Amour : Tom Kaulitz
Date d'inscription : 29/03/2006

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Coin des anciennes tombes   Ven 6 Mar - 17:15

La soirée avait été brève. Trop brève. Je n'aimais plus ça, et j'aurais du m'y attendre. Les lumières des réverbères s'éloignaient et le silence éclipsait à présent l'agitation de la ville qui me faisait dos. J'avancais sans trop savoir ou j'allais pourvu que je fuisse ces rires gras et ces filles qui me dévisageaient avidement. Je me demandais comment j'avais pu me complaire un jour dans cette vie là. J'avais pourtant besoin de voir du monde de m'aérer sinon j'allais vraiment finir par moisir seul dans mon appartement qui avait l'air d'un trou à rats, ou le ménage n'était fait que grossièrement pour me libérer un semblant d'espace vital. Les meubles étaient poussiéreux et des cartons de pizzas s'entassaient sur la table du salon, ça ne me ressemblait pas. Mes amis avaient quitté la ville, mon frère aussi, j'étais tout ce qu'il y avait de plus seul, un comble pour ceux qui connaissent mon histoire. Je m'aventurais sur un petit chemin grignoté par la forêt et décidait de m'y enfoncer. Le vent fouettait les arbres et une légère bruine vint effleurer mon visage, pas assez pour m'innonder le visage en revanche, ce n'était pas plus mal. Je décidais de tenter une nouvelle fois d'appeller Tom, et de lui laisser un énième message sur son répondeur. Et dire qu'on était si proche, j'avais quasi aucunes nouvelles de lui. A ma grande surprise j'entendis la tonalité. Le plus étrange encore fut qu'au même moment j'entendis la sonnerie de son téléphone retentir dans un petit cimetière qui surplombait le sentier. Je fronçai les sourcil et raccrochais. La sonnerie cessa aussi tôt. Qu'est ce que Tom pouvait bien foutre dans un cimetière ? M'aurait t-on avertit si il l'avaient enterre avec son téléphone portable-chargé en plus- dans un petit cimetière perdu dans les bois ? Je devenais dingue. Je montai la côte avec difficultés, le sexe la drogue et le rock'n roll n'était pas le meilleur moyen de s'entretenir la santé et l'escalade semblait plus difficile à présent. En haut je me retrouvais devant un petit portail d'un vert usé qui semblait ouvert. Je le poussait ce qui déclencha un grincement prolongé. Je perdais complétement l'esprit et décidai de tenter ma chance.

« Tom ? C'est toi ? » L'appelai-je à tout hasard en continuant d'avancer entre les tombes.

_________________
Christophe Maé a écrit:
*pense* en tout cas bill a le plus bo cul du monde je trouve !!!

Tom Kaulitz a écrit:
"Arrête de jouer le travesti et rentrons à la maison"

Ayumi Hamasaki a écrit:
"Je t'aime !"


I'm tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-in-philadelphia.superforum.fr
Tom Kaulitz
Pro en Fabrication de Sandwichs Composés
avatar

Nombre de messages : 1125
Age : 27
Localisation : ABUSE QUI CEST
Ami(e)s : QUI A FINIT
Amour : L'CAFE
Date d'inscription : 26/02/2007

Feuille de personnage
Défi en cours:
Jauge d'Influence:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Coin des anciennes tombes   Ven 6 Mar - 18:27

*Il commençait vraiment à faire froid, tous mes membres s'engourdissaient de plus en plus et j'avais le tournis. Mes angoisses étaient parties se fondre dans le décor glauque, triste et vide qu'offrait le cimetière et j'espérais bien qu'elles s'y étaient enterrées. C'est en une fraction de seconde qu'elles réapparurent, m'écrasant le coeur et me bloquant la respiration.*

"« Tom ? C'est toi ? » "

*Etait-ce bien la voix de mon frère ? Ou était-ce mon imagination trop développée qui me jouait des tours ? Le grincement du portail et son fracas quand il se referma brusquement me fit me lever d'un bond, oubliant mes crampes je me mis instinctivement à hurler en espérant secrètement entendre sa voix me répondre à nouveau.*

« Bill ! Bill j'suis là ! »

*J'étais persuadée d'avoir entendue sa voix rauque et fragile à la fois, son air inquiet quand il a prononcé mon nom. Cette voix qui était presque identique à la mienne à peu de choses prêt. Et après tout, à quoi pouvais-je m'attendre ? A le voir apparaître là, gisant dans l'allée entre deux couloirs de tombes grises et affreusement vieilles, la plupart sûrement abandonnées comme leur dépouilles depuis des années à en juger par l'état des fleurs desséchées et des pots cassés, à voir Bill courant vers moi tel un vieux fantôme du passé ? Je ne pouvais me permettre ce genre de pensées. J'avais lâchement abandonné mon frère jumeau et voilà que je m'imaginais qu'il me hantait, ou pire encore. Il me manquait en vérité. Je l'avais laissé, c'était tout ce que je méritais. Je ressentis à ce moment là la même sensation de dégoût envers moi-même que lorsque je m'étais découvert le désir brûlant de goûter à ses lèvres.
Ma tête tournait....
Je me mis à trembler, à trembler d'envie d'y regoûter, quelle sorte de frère aussi immonde pouvais-je être pour penser à de telles choses ? Pour en profiter, pour jouer avec lui puis l'abandonner, alors que depuis toutes ces années j'aurais du le protéger ? J'avais été, comme beaucoup de ses innombrables aventures, témoin de sa perte, de notre perte. Il aurait pu être heureux, avoir un mariage normal si ces gens tous hypocrites, égoïstes et affamés de reconnaissance ne s'étaient jetés sur lui, de sa vulnérabilité, si lui aussi n'avait jamais joué avec eux, si moi aussi je n'en étais pas tombé amoureux. Et pourtant je m'étais toujours efforcé de le repousser, autant que je le pouvais, autant que mon corps pouvait résister. J'avais mal de le voir croire que je n'avais aucun sentiments pour lui, que je m'en fichais après tout, que je me fichais de tout. Tout ce qui était bon pour m'en éloigner, je m'y accrochais. Tout cela était faux, pas sincère. Si j'avais pu, je l'aurais gardé pour moi. Mais le voir jouir de toutes ces femmes qui éprouvaient le besoin de sentir le regard de celui qui était tant convoité se pauser sur elles m'écoeurait, me donnait des haut-le-coeur au plus au point et parfois, il est vrai, il arrivait à perdre de l'estime dont je luis donnais tant à mes yeux.
Mon corps me lâcha et voilà que je me retrouvais sur les graviers humides.
Je criais encore, j'appelais son prénom, ma voix était étouffée et je ne savais pas si on pouvait vraiment m'entendre. Même si au fond, s'il était vraiment présent dans ce cimetière ou même dans ma tête, si je pensais fort à lui, j'avais la certitude qu'il m'entendrait. Parce qu'il avait toujours fait des efforts avec moi, toujours fait preuve d'une telle patience sur ma mauvaise humeur, où quand je l'ignorais, il était toujours si sûr de lui mais au fond si triste. Aurais-je pu un jour, le rendre heureux ?*

« Bill, grouille toi s'il te plaît, c'est fort désagréable d'être ainsi allongé sur des cailloux »

*Je me mis à rire, devenais-je fou ou simplement penser qu'il était présent, à quelques mètres de moi me réjouissait. Il m'avait toujours rendu heureux lui.*

_________________
Christophe Maé a écrit:

" j'ai trop envie de faire pipi rooooooooooo Sad "

Il n'est pas nécessaire d'avoir des dreads sur la tête pour être un rebel ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill Kaulitz.
+ Admin Pervers des îles +
avatar

Nombre de messages : 3261
Age : 27
Localisation : Where is Bill the sister of Tom ?
Ami(e)s : Beugueloude.
Amour : Tom Kaulitz
Date d'inscription : 29/03/2006

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Coin des anciennes tombes   Sam 2 Mai - 22:40

Alors que je me confrontai au noir et au froid, sa voix jaillit en provenance du fond. J'avais du mal à croire qu'il puisse s'agir d'autre chose que d'un songe, lui ici c'était tout simplement impossible, impensable. Tom avait toujours pris ce soin de m'éviter lorsqu'il le pouvait. La production commençait à râler, nous avions un album en préparation et il ne revenait pas, il n'avait plus envie de me voir. J'avais quelques nouvelles parfois, mais ca s'arrêtait là. J'avais perdu mon frère le jour ou nôtre relation avait pris ce tournant inattendu et délicat. Si dans les premier mois, il l'avait plutôt bien accepté, il avait finit par me haïr pour ce qu'il ressentait. J'avais essayé de passer à autre chose
d'oublier tout ça, mais ce n'étais pas ce que je savais faire de mieux.

Il revenait, il partait, il m'aimais puis me haïssait, j'étais si perdu et n'avais jamais su me comporter comme il l'aurait voulu. Si il avait voulu que je redevienne son frère, j'aurais tout fait pour retrouver au moins cette complicité qui nous caractérisait quitte à m'oublier. Pour lui j'étais capable de tout, mais j'avais du me faire à l'idée que me voir lui faisait plus de mal qu'autre chose. C'était pourtant bien sa voix qui m'appelait, comme quand il avait besoin de moi, comme quand j'avais cette place imminente dans son cœur.

« Tom ! » M'écriai-je.

Il me répondit et je suivis sa voix pour le trouver allongé sur un tas de cailloux. Je m'agenouillai près de lui et plongeait mon regard dans le sien. N'y trouvant pas de pupilles dilatées j'en conclut qu'il était sobre. Le revoir ici précipita les battements de mon cœur. Etait il possible que je rêve ? Tout semblait irréel, alors que je me perdais sur un sentier désert, je l'avais trouvé lui mon frère d'ordinaire trop occupé à me fuir.

« Qu'est ce que tu fais ici, je croyais que tu étais rentré en Allemagne... »

Je m'interrompis et m'asseyais à son coté. La nuit était tombée mais le clair de lune éclairait particulièrement bien le petit cimetière. Le silence s'installa, et la bruine fine couplée au vent vint caresser mon visage. Nous avions beau être entouré de tombes la vue du clocher de l'église offrait un spectacle extraordinaire. Pour la première fois de ma vie, je laissais le temps s'arrêter. Qu'il s'agisse d'un rêve ou de la réalité, j'étais tout simplement heureux, heureux d'être là. Je n'osais pas le regarder de peur que cet instant de magie s'arrête.

_________________
Christophe Maé a écrit:
*pense* en tout cas bill a le plus bo cul du monde je trouve !!!

Tom Kaulitz a écrit:
"Arrête de jouer le travesti et rentrons à la maison"

Ayumi Hamasaki a écrit:
"Je t'aime !"


I'm tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-in-philadelphia.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coin des anciennes tombes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coin des anciennes tombes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Le bon coin
» Pillage de "tombes"
» Rois des tombes en mai .
» Colline de coin de table
» J'irai cracher sur vos tombes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ETRE1STAR :: • StarCity => Centre • :: • Quartier Aubruy-Cheloow • :: Cimetière-
Sauter vers: