ETRE1STAR

La vie des stars [Forum Privé, membres fous]
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 salon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
AuteurMessage
Kirsten Dunst
+ Admin Sérieuse & Motivée +
avatar

Nombre de messages : 2228
Age : 35
Amour : Mh...
Date d'inscription : 05/04/2006

Feuille de personnage
Défi en cours: Non
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Sam 28 Juin - 20:43

Kirsten s'y connaissait plutôt bien en relation sexuelle entre femmes. Elle ne l'avait pas fait qu'avec Joan. Elle avait couché avec quelques autres femmes dans le centre de désintox, ce n'était pas devenue une pute pour autant. Mais elle avait acquis une certaine expèrience. Elle savait donc comment chauffer les femmes. Elle s'était donc retrouvé au dessus de Natalie qui s'affairait à remonter sa jupe. Elle, elle allait s'y prendre tout autrement. Pendant que son bras gauche appuyée sur le canapé l'aidait à se tenir au dessus de Natalie, l'autre parcourut le corps de la jolie brune. Tout en l'embrassant sur tout le corps, Kirsten souleva légèrement la jupe en cuir de Natalie et passa sa main dans le boxer de celle-ci. C'était une chose qu'elle aimait faire (et qu'elle aimait qu'on lui fasse aussi). Elle commença doucement les mouvements de sa main qui étaient de plus en plus rapides.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalie Portman
Militante Anti-Hilarysme
avatar

Nombre de messages : 2874
Age : 26
Localisation : Dans les toilettes de Bill
Ami(e)s : Bob l'éponge
Amour : Orly je t'aimeuh, Orly je t'adoreuh
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Sam 28 Juin - 22:34

* Contrairement à Kirsten, Natalie ne s'y connaissait pas du tout sur les relations sexuelles entre femmes. Et pour cause, elle ne l'avait jamais fait. Elle y allait lentement, à son rythme, comme pour prendre confiance en elle. Elle avait bien trop l'habitude d'être avec un homme et non pas une femme, surtout Kirsten, sa plus grande amie de Philadelphie. Ca lui procurait des sensations bizard, du fait que c'était tout nouveau pour elle. Mais ce qui l'étonnait le plus, c'était le fait que ça lui procurait beaucoup de bien, et de plaisir. Jamais, jamais Natalie aurait imaginé être avec une femme, même pour quelques petites heures. Comme quoi, il ne fallait jamais dire jamais ... *

* Ses mains, posées sur les hanches de la jolie blonde étaient revenues sur sa petite jupe en jean où elle commenceait à déboutonner le petit bouton de cette derniere, laissant doucement le vetement glisser sur ses fines jambes par les mains de Natalie. Kirsten portait une magnifique culotte de grand mère caca d'oie. Kirsten portait un petit string noir. Mais, vraiment sans s'y attendre, Natalie avait senti que la main de Kirsten descendait sur son corps, jusqu'à arriver à son petit jardin secret. Un petit gémissement était sorti de la bouche de la brune presque malgrè elle. Oui, au début, elle voulait arreter Kirsten, de peur que leur relation suit à tout cela change, mais finalement, elle ne pouvait pas se crée son propre malheur en la repoussant contre son grè. Elle en avait envi, elle ne pouvait plus le nier. Elle l'avait donc laissé continuer son acte au profit du plaisir de Natalie, qui se faisait bien evidement entendre. Oui, elle gémissait de plus en plus fort. Mais malgrè tout, elle laissa vagabonder ses mains sur le corps de Kirsten, jusqu'à arriver à ses seins, en dessinant des cercles invisibles autour des tétons de cette derniere. Le souffle de Kirsten s'accellera, tout comme celui de Natalie qui ne pouvait pas étouffer ce qu'elle ressentait.
Bien qu'elle eut la gorge serrée, elle ravala la boule qu'elle avait dans son oesophage et reussi à dire quelques mots. *


Je ... Je te veux.

* Souffla t'elle. Elle avait passé ses mains de façon à pouvoir lui enlever son petit haut rouge. Cette petite coquine n'avait aucun soutient-gorge et offrait donc une pleine vue de sa poitrine à Natalie.
Elle se redressa que très légerement, mordillant alors le téton de Kirsten, avant d'y passer quelques coups de langue. Kirsten se cambra et due ouvrir grand la bouche pour respirer normalement. Natalie en avait donc profité pour remonter légerement, et méler sa langue avec la sienne. Elle faisait descendre en même temps ses mains sur le corps de Kirsten, avant de se redresser d'un bon afin de pouvoir retourner la jeune femme, et donc de se retrouver au dessus d'elle. Natalie, qui au début avait été très reservée, se laissait aller à ses envies et à ses désirs. Elle faisait descendre ses lévres contre la peau de Kirsten, passant par son cou sur lequel elle y déposa quelques baisers, avant de passer par sa poitrine. Mais elle ne s'était pas arretée. Elle fut très vite arrivée à son bas ventre. Sa respiration s'accellerait, et dans une affolante envie, Natalie enleva le string de Kirsten avec ses dents.
Lorsque ce dernier fut enlevé, la petite brune laissa ses lévres remonter le long des gambettes de Kirsten, et lorsqu'elle fut arrivée au niveau son pubis, Natalie laissa aller sa langue à ses désirs sur ce dernier. *

_________________


ORLANDO => beau manipulateur décuplé d'un macho, saupoudré d'un chasseur de petit cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalie Portman
Militante Anti-Hilarysme
avatar

Nombre de messages : 2874
Age : 26
Localisation : Dans les toilettes de Bill
Ami(e)s : Bob l'éponge
Amour : Orly je t'aimeuh, Orly je t'adoreuh
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Dim 23 Sep - 15:16

( Natalie avait couché avec Kirsten ? A bon xD)

Je venais d'arriver chez moi après ma conversation avec mon ancien mari. Il l'était toujours, mais en vue de sa nouvelle vie, le mot " mariage " ne voulait plus rien dire.
Océane jouait avec Yohan, gardés par leur grand mère.

" Maman je suis rentrée ! "

Maman s'était approchée de moi. Nous avions discuté quelques minutes avant qu'elle ne parte. Elle avait embrassé les petits, puis sa fille et partie.

" Yohan mon chéri, viens je dois te parler ".

Le petit s'était approché de sa mère, l'air interrogateur. Je m'étais penchée en avant, histoire d'être à la hauteur de mon fils et posa mes deux mains sur ses petites épaules.

" Mon fils, j'ai croisé ton père aujourd'hui. Laisses moi finir, écoutes moi s'il te plait. Il va venir ce soir, je lui ai proposé. Je l'ai vue malheureux de ne plus vous voir. Je sais pourquoi ... Tu sais mon bonhomme, à l'époque, on ne s'entendait plus avec ton père. Ça a été une bonne chose pour moi qu'il parte. Après, ton père a changé de numéro de téléphone mais je n'ai jamais voulu te le donner, je le détestais. Et après, il a du rester à Londres pour s'occuper de ... de sa mère mourante. Mais ne t'inquiète pas mon amour, mamie va mieux ".

Je n'avais trouvé aucune autre explication. Mais je n'allais pas dire à mon fils que son père était parti avec une autre femme et avait fait un enfant derrière notre dos. Pour le téléphone, je préférais dire que c'était moi qui avait refusé. Yohan ne m'en voudra pas, et se calmera à propos de son père.

" Yohan, mon coeur, es-tu prêt à faire un effort ce soir ? "
" Oui maman, j'essaierai. J'espère juste qu'il ne te rend pas malheureuse par son retour".
" Je te promet que non".


Bien sur que je mentais, mais c'était nécessaire. J'avais embrassé mon fils sur le front, avant de me mettre à la cuisine.
Je voulais préparé un canard laqué, j'adorais ce plat. Je me mis alors à la cuisine.


Il était 19h00. Orlando n'allait pas tardé à arriver. J'avais installé sur le salon de jardin des verres et des salés apéritifs. Mon plat mijotais, j'attendrais le dernier moment pour réchauffer mon riz épicé. Je couru à la chambre pour m'habiller. Ce soir, j'avais envi de mettre ma robe noir Dior. Le producteur me l'avait donné après le tournage de la publicité.

_________________


ORLANDO => beau manipulateur décuplé d'un macho, saupoudré d'un chasseur de petit cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlando Bloom
Grande Star du Forum
Grande Star du Forum
avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 40
Amour : Natalie
Date d'inscription : 01/04/2006

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Dim 23 Sep - 23:01

(Ah bah elle couche avec qui elle eut hein !)


Dans l'après midi, la dépanneuse était venue pour la voiture de Natalie. Mais, ça ne servait à rien qu'elle paie pour ça. J'avais rempli les papiers et payés pour elle. Par contre, elle ne l'aurait pas tout de suite, le moteur avait était endommagé, la direction avait un peu bougée et la carrosserie était à refaire... pour le prix des réparations, autant en acheter une neuve !
J'avais quand même gardé les papiers de coté et je les donnerai à Natalie en la voyant.
Juste après, comme j'avais encore un peu de temps, j'allais acheter quelques petits trucs, même si Natalie avait dit que les enfants n'avaient besoin de rien. Une grosse peluche Winnie l'ourson pour Océane, et pour Yohan, un petit quad pour enfant. Et en passant par la billeterie, je passais acheter quatre billets pour aller à Walt Disney World à Orlando (oui comme mon prénom) en Floride. Le plus grand parc au monde, pour une sortie en famille. Je faillis presque oublié le cadeau de Natalie, que je pris sur la route au dernier fleuriste qui était encore ouvert. Le Quad devait être livré vers 19h15, j'avais mis à l'adresse de Natalie.

Je me dépêchais ensuite de rentrer chez moi, prendre une douche, et me vêtir d'un costume élégant mais à la fois décontracté: pantalon habillé, mais chemise décontracté, comme Natalie m'aimait.

Et puis oh ! 19h08 précise ! La livraison du quad n'allait pas tarder. Comme nous habitions dans le même quartier, en très peu de temps je serai chez elle. Et en effet, à 19h13, j'étais là... mais j'attendais sans sonner devant chez elle, la livraison ! Le temps paressait très long.. 19h21 et toujours pas là ! Et... ah enfin le camion ! Je signais les papiers de la livraison, et ils déposèrent le quad bleu à terre, avec un joli neuneu dessus. Pour que ce soit plus pratique à déplacer, je mis le nounours pour Océane dessus.

J'étais vraiment stressé à l'idée de revoir les enfants... Je ne savais pas comment ils allaient réagir en me voyant; me sauter dessus avec la joie ? Ou m'être indifférent ? Je tremblais et puis... j'appuyais sur la sonnette.
Le stresse était là. J'avais presque envie de faire marche arrière et leur laisser les cadeaux là, mais bon, une fois dedans, je savais que tout allait bien se passer, enfin, je l’espérais au plus profond de moi.
Le bouquet de fleur dans une main, je remettais bien mes cheveux pour ne pas faire négligé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalie Portman
Militante Anti-Hilarysme
avatar

Nombre de messages : 2874
Age : 26
Localisation : Dans les toilettes de Bill
Ami(e)s : Bob l'éponge
Amour : Orly je t'aimeuh, Orly je t'adoreuh
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Dim 23 Sep - 23:15

J'avais pris Océane dans mes bras, elle voulait absolument voir son père. Etant plus jeune, elle ne comprenait pas tout. Orlando aura déjà sa fille. Yohan, quant à lui, m'avait promis de faire des efforts, mais je savais qu'il était raisonnable, comme sa maman. Si cela l'agaçait, il ne fera aucun geste de travers, il garderait le silence. Enfin, j'espère.
Je déposais un doux baiser sur le front de ma princesse, la reposant alors au sol pour la laisser gambader. J'avais fini par la touche maquillage. Orlando ne m'avait rarement vue bien maquillée. Je le faisais uniquement pour les shooting photos.
J'avais décidé de laisser mes cheveux détachés que j'avais lissé plus tôt dans la journée. Ils étaient bien longs maintenant, ils m'arrivaient vers le milieu du dos.

Je venais de descendre dans le salon, regardant Océane et Yohan. Le garçon portait sa soeur sur ses épaules, lui faisant faire l'avion. J'avais souri, de les voir comme ça me comblait de bonheur. De l'extérieur, on pouvait nous voir, je n'avais pas encore fermé les volets, il faisait encore un peu jour. Je m'étais approchée d'eux, et dans un élan commun, ils s'étaient jetés sur moi, me chatouillant et s'amusant avec mes cheveux qui fût coiffé il y a peu. Mais qu'importe, j'avais rigolé avec eux.

Soudain, la sonnette se fit entendre et je m'étais brusquement levée, remettant mes cheveux et ma robe en place. J'étais stressée, tout au long de la soirée, je savais que je devrais garder mon calme et surtout, ne rien laisser paraître auprès d'Orlando. Comme si nous étions des amis simples.

- Océane : " C'est papa ! "

Je m'étais mise à genoux, devant mon fils, lui ébouriffant les cheveux pour le déstresser. Je lui avais souri avant de l'embrasser sur la joue.
La petite avait couru jusqu'à la porte. Elle arrivait à l'ouvrir, un peu avec difficultés. Elle s'était jetée dans les bras de son père qui avait failli tomber à la renverse. Yohan se dirigeait moins rapidement vers l'entrée. J'étais encore figée, de le revoir me faisait peut être mal au coeur. Il était à coté de moi, mais son coeur était à Londres, auprès de Miranda. Cela me déchirait le coeur.
Je pris une grande inspiration, me dirigeant alors vers eux.

" Bonsoir "

D'un petit air timide, mais avec un petit sourire, je l'avais accueilli.

_________________


ORLANDO => beau manipulateur décuplé d'un macho, saupoudré d'un chasseur de petit cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlando Bloom
Grande Star du Forum
Grande Star du Forum
avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 40
Amour : Natalie
Date d'inscription : 01/04/2006

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Dim 23 Sep - 23:59

Je vis la petite courir m'ouvrir avec un grand sourire. Ce qui en créa un sur mon visage aussi. Quand elle réussit à ouvrir, je me mis accroupi pour pouvoir la prendre dans mes bras et lui faire un gros bisous. J'étais heureux, mais mes yeux s'humidifiaient un peu avec ces retrouvailles. Prendre MA fille, celle dont mon sang coulait dans ses veines, c'était juste magique.

"Tu es magnifique ma puce !"

Je pris le temps de l'observé quelques secondes, et puis je lui donnais son gros Winnie l'Ourson... j'avais du voir un peu grand quand même, la peluche faisait la même taille qu'elle. Je me remis ensuite à genoux pour lui dire:

"Tu vois, quand je ne serai pas là à la maison, tu feras un gros câlin à Winnie, comme si c'était Papa ! Ok ?"

Océane: "D'accord ! Merci Papa."

La petite alla tout de suite vers sa maman lui montrer son nouveau cadeau.
Puis ce fut au tout de Yohan de venir me voir, mais je le sentais beaucoup plus distant, je savais que ma place avait beaucoup diminué dans son coeur, et que j'étais peut être devenu qu'un souvenir lointain qu'il voulait oublier.
Je lui déposais un bisou sur la joue.

"Bonjour mon fils, tu as tellement grandi !"

Je mis une main sur son épaule et je me décalais pour lui montrer son quad tout neuf.

"Je sais que ce cadeau ne remplacera pas tous ces longs mois sans m'avoir à tes cotés, mais j'espère qu'avec le temps, tu arriveras à me pardonner, je t'aime mon fils."

Je le pris dans mes bras, bien qu'il ne bougeait pas. Et puis je le laissais rejoindre son cadeau. J’espérai quand même que durant la soirée, il m'adresse la parole.
Et puis Natalie... plus belle que ça, on pouvait mourir !
Dans cette robe de Dior, celle que je voyais toujours à la pub, la regrettant, et maquillée comme une poupée, mais sans excès, je la croyais sortir d'un film. Je restais sans bouger un moment, avant de me décider à m'avancer vers elle, pendant que les enfants découvraient leurs cadeaux. Et je lui tendis le bouquet de fleurs.

"Désolé, le papier s'est un peu chiffonné quand Océane m'a sauté dans les bras... Je sais que tu ne voulais rien, mais c'était juste pour te remercier de me laisser revoir les enfants."

Je lui souris quand elle pris le bouquet.

"Tu es vraiment sublime, tu n'avais pas à te mettre sur ton trente et un pour moi. Je ne suis pas le président !"

Non, je ne l'étais pas, et je ne savais pas si je méritais de la voir aussi belle après tout ce que je lui avais fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalie Portman
Militante Anti-Hilarysme
avatar

Nombre de messages : 2874
Age : 26
Localisation : Dans les toilettes de Bill
Ami(e)s : Bob l'éponge
Amour : Orly je t'aimeuh, Orly je t'adoreuh
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Lun 24 Sep - 0:24

Océane arrivait à peine à marcher avec sa peluche dans ses bras, elle s'était approchée de moi, me montrant son cadeau.

" Il est très beau "

Je lui avais souri, heureuse de voir la petite dans cette euphorie. J'avais levé mes yeux vers mon fils, qui marchait doucement vers son père. J'étais à nouveau stressée, je ne savais pas comment il pouvait réagir. Je priais au fond de moi que cet enfant puisse avoir un comportement censé, bien qu'il était déchiré par cet homme qui l'avait abandonné.
Orlando l'avait prit dans ses bras, mais Yohan n'avait pas trop bougé. D'un autre coté, il n'avait pas repoussé son père, c'était déjà un grand pas.
Il se dirigea vers son cadeau.

" Yohan " ?

Je l'avais regardé, avec insistance. Le petit se tourna vers son père.

- Yohan: " Merci Pa'"

Je préférais ça. Il était hors de question que mes enfants aient une once d'impolitesse. Je le laissais aller vers son jouet.
A cet instant là, je ne savais pas comment je faisais pour tenir debout. Orlando s'approchait de moi. J'avais l'impression d'être une adolescente qui approchait un garçon pour la première fois.
Il m'avait tendu un magnifique bouquet de fleurs. Roses, violettes ... Un très beau mélange de couleur. J'avais souri, timidement, prenant alors le bouquet.

" C'est gentil, merci".

Je lui avais souri, prenant alors l'un des vases en cristal qui était soigneusement rangés dans un petit placard en verre. Je l'avais rempli d'eau avant d'y déposer avec soin le bouquet à l'intérieur. Je regardais ce beau bouquet. Il était même très beau. Orlando avait du en offrir plus d'un à Miranda pour avoir d'aussi bons goûts. Elle en avait de la chance.
A cet instant, je remerciais le ciel d'être dos à lui, car mon sourire c'était effacé à cette vision d'horreur: mon Orlando embrassant sa Miranda ! Mais il fallait que je revienne à la réalité. Plus rien ne se passerait entre li et moi, et même si cette chance venait à se produire, je devrais refuser, ne pouvant supporter l'existence de cet enfant Flynn. C'est vrai, quand il ira voir Flynn, il verra obligatoirement Miranda. Et je serai certainement trompée, une fois de plus.

Je m'étais retournée vers Orlando, à nouveau le sourire aux lèvres.

" Ne me remercie pas. Tu es leur père malgré tout!"

Je regardais Yohan s'amusait avec son quad, et la petite qui courrait derrière pour le rattraper. Orlando m'avait complimenté sur mon physique et ma tenue vestimentaire.

" Ne t'inquiètes pas. Je me maquille souvent, comme toute femme digne de ce nom"

Je lui avais souri. Il est vrai que depuis que j'avais repris une vie saine et heureuse, sans anorexie et sans drogue, sans prise de tête et un changement complet de mon comportement, je m'habillais bien et je prenais du temps pour me maquiller et prendre soin de moi.
Je l'avais regardé de la tête aux pieds. Lui aussi c'était mis sur son trente et un pour cette soirée, comme moi. Les grands esprits se rencontrent !

" Suis mois, on va s'installer sur la terrasse ".

On avait donc rejoins les enfants qui jouaient sur la terrasse, près de la piscine. Mais je l'avais couverte de la bâche métallique pour éviter tout accident. J'invitais alors Orlando à prendre place sur le salon de jardin où j'avais posé l'apéritif.

_________________


ORLANDO => beau manipulateur décuplé d'un macho, saupoudré d'un chasseur de petit cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlando Bloom
Grande Star du Forum
Grande Star du Forum
avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 40
Amour : Natalie
Date d'inscription : 01/04/2006

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Sam 29 Sep - 19:33

Je m'attendais à la froideur de Yohan, ce petit avait besoin de temps pour m'apprécier. Au final, le voyant jouer avec ce quad me redonnait le sourire, bien qu'il me faisait la tête, il aimait ce que je lui avais offert. Son merci était un peu forcé, juste un merci de politesse parce que Maman était derrière, contrairement à Océane qui m'avait sauté dans les bras à mon arrivée.

Je ne savais pas où me mettre dans cette maison que je connaissais bien mais où pourtant, je me sentais étranger.
Tout était comme avant, mais tout était en même temps si différent.
Natalie qui s'était fait plus que belle, et si bien maquillée. Je savais que c'était l'égérie de Dior pour le parfum et le maquillage, mais je ne l'avais jamais vu comme ça depuis des années.

"Tu es une vraie femme alors, il y en a certaines qui ne t'égalent pas. "


Ce compliment devait être too much peut être... j'étais censé avoir une autre femme dans ma vie, et être séparé de Natalie. Mais quand je voyais les déchets qu'il y avait sur terre, et qui pourtant étaient des femmes, on pouvait douter de leur féminité.
Je m'avançais doucement vers la terrasse, regardant tout autour de moi comme si je ne connaissais pas cette maison.
La piscine était recouverte, je ne pense pas qu'auparavant, elle avait installé cette sécurité... J'en profitais pour essayer de lancer un sujet de conversation pour combler ce grand silence.

"Tu as fait installé la couverture métallique depuis longtemps ?"

Je sais... le sujet n'était pas idéal, mais, que voulez vous ? Je n'allais pas parler de ma nouvelle vie devant les enfants, et au risque de rendre Natalie malheureuse.
Et puis voyant que Natalie redisposait bien l'apéritif, je me tournais naturellement vers elle.

"Tu as du te donner beaucoup de mal à faire tous ces petits toasts ! Tu me mets mal à l'aise, je ne voulais pas te déranger ce soir."

En tout cas, ils avaient vraiment l'air délicieux. Je savais que la cuisine de Natalie était vraiment très bonne, bien que cela faisait un moment que je n'y avais pas gouté. Mais c'est comme les recettes de Mamie qu'on préfère, et dont on n'oublie pas la saveur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalie Portman
Militante Anti-Hilarysme
avatar

Nombre de messages : 2874
Age : 26
Localisation : Dans les toilettes de Bill
Ami(e)s : Bob l'éponge
Amour : Orly je t'aimeuh, Orly je t'adoreuh
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Dim 30 Sep - 15:23

Je marchais en direction de la terrasse perchée sur mes hauts talons. A force d'en porter, j'avais réussi à les dompter. J'avais refait toute la terrasse. Vers le fond de la piscine, il y avait désormais un muret en pierre ancienne, avec des sorties d'eau pour faire un effet fontaine. Autour, des lattes en bois étaient posées afin de profiter des détentes bronzette. Des fleurs et arbustes étaient disposés. J'avais la main verte.
Je poursuivais ma route, dans ma démarche élégante et féminine. Mon mari, enfin, mon futur ex mari me suivait. Le début avait été silencieux, jusqu'à ce qu'il me parle de ma piscine lorsque nous étions arrivés à la table.
Quel sujet passionnant ! La nouvelle vie d'Orlando devait être mortellement ennuyante !

" Depuis que je suis revenue. Maintenant qu'Océane est en âge de marcher et de découvrir par elle même des nouvelles choses .. Je préfère éviter un quelconque accident ".

Je lui avais souri, l'invitant d'un geste amical de la main à s'asseoir. J'en avait fait de même. Ces nouveaux fauteuil style pouf en osier avec les coussins étaient fort agréables. J'y étais avachie. Non ! Non il ne fallait pas, je devais conserver mon image féminine ! Quoi que, en faire de trop pouvait être suspect. Alors je restais avachie, croisant les jambes et posant mes coudes sur les accoudoirs prévus à cet effet.

" Sers toi je t'en prie. "

Je m'étais redressée afin de servir les boissons apéritives pendant qu'il gouttait à mes toasts. Je lui avais servi une coupe de mousseux, avant de me servir moi même.
Dans deux autres verres, j'avais servi du coca pour les petits. Ils n'avaient pas le droit de boire ces saletés, mais exceptionnellement, ce soir j'étais d'accord.
Je me remis dans ma position précédente, recevant les compliments de ce cher Orlando, tenant mon verre à la main, légèrement levée.

" Tu me connais, tu sais que j'en fais toujours trop, qu'importe la situation. Et puis c'était l'occasion de tester de nouvelles recettes".

Je lui avais souri, levant mon verre vers lui, tchinant dans les airs avant d'en boire une petite gorgée.

_________________


ORLANDO => beau manipulateur décuplé d'un macho, saupoudré d'un chasseur de petit cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlando Bloom
Grande Star du Forum
Grande Star du Forum
avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 40
Amour : Natalie
Date d'inscription : 01/04/2006

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Dim 30 Sep - 19:34

Cette terrasse était vraiment joliment arrangée, Natalie avait du prendre du temps pour que ça rende aussi beau. La fontaine était très romantique, les enfants avaient vraiment de quoi être heureux pour grandir ici. Quel changement en tout cas, j'avais l'impression qu'une âge c'était tournée dans la vie de Natalie, et que tous ces changements étaient pour oublier le passer, et débuter un présent.

"Tu as raison, on ne sait jamais ce qu'il peut se passer, un accident peut arriver si vite..."

Je m’asseyais donc, ses fauteuils étaient vraiment confortable, ça changeaient de ses vieilles chaises en ferraille qui au bout de 5 minutes nous faisaient mal aux fesses !

"Tu devrais me passer le nom de ton vendeur, ils sont vraiment confortables ces poufs !"


Mes sujets de conversations étaient pire que pathétiques, mais je ne savais pas quoi lui dire après ces retrouvailles, sans la blesser, que je partais sur des sujets idiots dont tout le monde se fiche. Et ce changement, il devait bien venir de quelque chose ou de quelqu'un... pourquoi tout ce changement dans sa maison et sur elle ? Pour le peu qu'elle couche avec le mec qui lui avait refait ça maison... Mais ce sujet n'était pas à être abordé devant les enfants.
Derrière un sourire se cachait plein de questions que j'avais envie de lui poser, mais que je ne pouvais pas dans une telle occasion.
Je pris un toast, et rien qu'en le mettant en bouche, miam, je me régalais. Cette cuisine était vraiment bonne, dès l'apéritif je savais que j'allais passer une meilleure soirée coté gastronomie, que si nous avions été au restaurant.

"En tout cas, je valide ta recette ! C'est vraiment délicieux ! Je crois que ton plateau sera rapidement vide !"

Je disais ça en rigolant, je ne voulais pas non plus être malpoli en mangeant tout le plat. Mais bon, si le protocole n'existait pas, je lui aurai bien tout mangé !
Et puis je levais mon verre.

"A nos retrouvailles !"


Je bu une gorgée de ce bon petit mousseux. Lui aussi était très bon. Mais bon, je savais que Natalie avait de très bon goût coté alcool, en dehors du fait qu'elle ait été alcoolique auparavant.

Les enfants avaient bu une gorgée de leur coca et avaient pris un toast et étaient repartis jouer un peu. Cela nous laissait un peu le temps de parler tous les deux avec Natalie.
Et j'avais une question qui restait sur le bout de ma langue, et qui avaient envie de sortir. Alors, c'était sorti tout seul...

"Il y a temps de choses qui ont changé chez toi Natalie, tu as retrouvé un homme pour être aussi resplendissante et avoir refait ta maison ?"

Cette question était indiscrète, mais bien que "j'étais" avec Miranda, j'étais jaloux des hommes qui pouvaient tourner autour d'elle. C'était encore ma femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalie Portman
Militante Anti-Hilarysme
avatar

Nombre de messages : 2874
Age : 26
Localisation : Dans les toilettes de Bill
Ami(e)s : Bob l'éponge
Amour : Orly je t'aimeuh, Orly je t'adoreuh
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Dim 30 Sep - 20:04

Océane continuait à courir derrière Yohan et son quad. Les deux petits s'entendaient à merveille, ce qui m'arrangeait. Il y avait des conflits de temps en temps mais ce n'était rien. J'essayais de donner le maximum de mon amour au deux, ne faisant aucun jaloux, ce qui explique cette bonne entente.

" Yohan chéri, fais monter ta soeur avec toi, mais fais attention ! "

Le petit avait accepté, aidant sa soeur à grimper, s'amusant tous les deux, riant aux éclats. Les deux petits étaient partis, laissant leur parents seuls. Bien éduqués, ils voulaient tout faire pour que leur parents se remettent ensemble.
J'avais tourné à nouveau ma tête vers Orlando.

" Merci ! Mais je t'en prie, manges en, c'est fait pour "

Un petit rire s'était échappé de ma bouche, et je pris un toast. La période drogue, alcool et anorexique étant finie, je ne me priver pas. Sans tomber dans l'excès et ne pas grossir.
Je n'avais pas forcément relevé la remarque du nom de vendeur d'Orlando. Son sujet de conversation était tellement pourri, que je n'avais pas envi de rentrer dedans et de m'ennuyer. Le couple Bloom-Kerr devait être follement passionnant tient ! Ce n'était plus mon problème.
Je le regardais, il était si beau. Ses cheveux noirs bouclés attachés, tel William Turner. Il me faisait craquer. Mais je ne laissais rien paraître.
Une mèche de mes cheveux s'était fait la malle, et d'un geste bien dessiné, je l'avais remise à sa place.
J'avais posé ma coupe de mousseux, reprenant un deuxième toast. C'est vrai que je les avais bien réussi, non pas pour me jeter des fleurs.

Soudainement, Orlando me posa LA question. Mon coeur s'était arrêté battre. Plusieurs solutions s'offraient à moi :
première: lui dire la vérité, que je n'avais personne actuellement
deuxième: le rendre jaloux et pouvoir me venger de ce qu'il m'avait fait et lui faire croire en une vie d'amour
troisième: me la jouer à la Elizabeth Swann et simuler un malaise.
La troisième solution me paraissait être la meilleure mais il ne valait mieux pas la faire.
J'allais pour répondre lorsque Yohan arriva en courant.

- Yohan : " Maman maman !!! Océane ne veut pas me rendre mon quad !"

J'avais écarquillé les yeux en me levant brusquement.

" Tu es en train de me dire que ta soeur est seule sur cet engin là ? "

Je m'étais mise à courir jusqu'à l'autre parcelle de jardin, où se trouvait le jacuzzi. Océane avait foncé dedans mais avait tenu l'équilibre sur le quad.
Je courais jusqu'à elle, la prenant alors dans mes bras. Je la regardais, méchamment et je parlais doucement afin que personne n'entende si les deux garçons m'avaient suivi.

" Je ne suis pas contente Océane !! Je suis en tête à tête avec ton père alors les bêtises ça suffit d'accord ? Maintenant va t'excuser auprès de ton frère et tu monte te coucher et ceux, sans discuter !".

Je l'avais reposé au sol, heureuse qu'elle n'est rien. Je m'étais retournée, voyant Océane faire un bisou à son frère tout en s'excusant. Elle avait embrassé son père puis monta dans sa chambre.
Yohan avait sorti son quad du jaccuzzi. Cet enfant était fort ! Il s'empressa de monter dessus et refaire le foufou.
Tout est bien qui fini bien! Sauf pour moi, je n'échapperai pas longtemps à la question de mon futur ex mari.

_________________


ORLANDO => beau manipulateur décuplé d'un macho, saupoudré d'un chasseur de petit cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlando Bloom
Grande Star du Forum
Grande Star du Forum
avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 40
Amour : Natalie
Date d'inscription : 01/04/2006

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Jeu 4 Oct - 0:20

C'est toujours au mauvais moment que les accidents arrivent, et quand on y réfléchit, c'est toujours au moment de l'apéritif aussi. Laisser des petits jouer ensemble alors qu'on parle, ce n'est pas toujours une bonne chose, surtout quand j'avais offert un quad à Yohan. C'était un cadeau assez dangereux en fait pour Océane, mais sur le coup, je n'y avais pas pensé. Qui aurait pu penser qu'Océane l'aurait piqué à son frère et qu'elle aurait foncé dans le Jacuzzi ?
Au final, plus de peur que de mal. La petite n'avait rien, elle ne devait pas non plus aller si vite que ça. Rien n'était cassé. En même temps, le quad restait aussi un jouet, donc la vitesse était limité, et il était assez sécurisé quand même.
Bref. Je me levais à ce moment, et m'approchait de l'endroit de l'accident, gardant quand même une distance par rapport à la petite et Natalie qui était en train de la sermonner à voix basse. Je n'entendais pas ce qu'il se disait. J'imaginais qu'elle lui disait que c'était mal, et qu'il ne fallait pas qu'elle fasse ça car c'était dangereux.
Je m'en voulais un peu à ce moment... parce que j'avais acheté le quad à Yohan et que ça avait créé un accident, et parce que de ce fait là, à cause de ça, je ne verrai plus ma petite poupée pour le restant de la soirée.
Quand la petite s'approcha de moi, je la pris dans mes bras et lui fis un gros bisous en lui murmurant un "bonne nuit".
Je me disais qu'avant de repartir chez moi, j'irai la revoir dans sa chambre pour lui dire au revoir quand même, je ne voulais pas la quitter comme ça, bien que j'envisageais de passer plus de temps avec eux dans les jours à venir.

Je regardais Yohan remonter sur son engin, et puis Natalie revint vers moi, et nous repartions nous assoir sur les fauteuils hyper confortables.
J'attendais sa réponse, mais il y avait un grand silence et la connaissant, elle n'y répondrait pas si je ne relançais pas le sujet.

"Cet incident nous a un peu coupé dans notre discussion, et je m'excuse que ça soit causé par le cadeau que j'ai fait à Yohan, je n'avais pas pensé à ça...
Bref..."


Pour moi aussi en fait, c'était difficile de reposer la question, ça faisait vraiment le mec qui insistait. Je repris une gorgée de ce bon mousseux, et lui, regardant dans mon verre les petites bulles, je me décidais.

"Tu t'es remise en couple ?"

Je relevais la tête vers elle. En même temps, mise à part une déco de refaite, je commençais à me dire que si elle avait été en couple, il serait peut être venu aussi, à moins qu'elle veuille que ça soit comme avant, nous deux, notre famille.

"Désolé c'était indiscret..."

Elle n'avait pas répondu, alors je mettais levé de mon siège, et je fis quelque pas sur la terrasse pour regarder Yohan jouer. Je craignais sa réponse, que ce soit un "oui", et que les enfants aient un nouveau "Papa". Je ne voulais pas trop que Natalie voit ces expressions sur mon visage, cet sorte d'angoisse de les perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalie Portman
Militante Anti-Hilarysme
avatar

Nombre de messages : 2874
Age : 26
Localisation : Dans les toilettes de Bill
Ami(e)s : Bob l'éponge
Amour : Orly je t'aimeuh, Orly je t'adoreuh
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Jeu 4 Oct - 19:17

Quand la petite s'était jetée dans les bras de son père pour lui dire au revoir, je me sentais assez égoïste. J'avais Océane à longueur de journée et là je privais Orlando de sa fille. Elle était punie, elle n'avait pas à prendre les affaires de son frère sans l'accord de ce dernier et de sa mère. Et d'un coté, Orlando n'avait cas pas nous abandonner, il aurait profité pleinement de son enfant. ET TOC.
Je regardais Océane qui montait dans sa chambre en faisant la tête, j'avais levé les yeux au ciel en faisant la moue.
Yohan venait de passer à coté de moi, rejoignant l'autre coté de la maison, sécurisée évidement.
Je reprenais ma démarche élégante vers Orlando, l'invitant à s'asseoir à nouveau, reprenant ma coupe d'une main, un toast de l'autre.

" Ce n'est pas de ta faute, Océane sait qu'elle n'a pas le droit de prendre les jouets de son frère parce-que ce n'est pas de son âge mais elle n'en fait qu'à sa tête ".

J'allais accentué ma prochaine phrase, soutenant mon regard vers Orlando.

" Elle doit aimer les interdits ".

Comme son père qui adorait les faire souffrir en partant les abandonner pour un autre cul et un autre morveux.
Bref, il ne fallait pas que ma haine se fasse ressentir. Je pris l'autre panière de toast et je l'avais tendu vers Orlando afin qu'il y goutte.

" Fais moi honneur, ils m'ont prit plus d'une heure de temps ceux-là".

J'avais souri en haussant les épaules. Orlando s'en était servi quelques uns avant que je ne repose le plateau.
Soudain, il avait reposé sa question. Dommage, il n'avait pas oublié.

" Ne t'inquiète pas, il n'y a aucun problème ça ne me dérange pas ".

Si, parce-que je ne savais pas si je devais lui dire la vérité, alors qu'il avait refait sa vie, mentir ou simuler un malaise. J'allais pour sortir un mot lorsque le four se mit à sonner.

" Excuses-moi je dois aller retirer le plat avant que ça ne brûle".

Décidement, c'était jour de chance aujourd'hui, sauvée par le gong !

_________________


ORLANDO => beau manipulateur décuplé d'un macho, saupoudré d'un chasseur de petit cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlando Bloom
Grande Star du Forum
Grande Star du Forum
avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 40
Amour : Natalie
Date d'inscription : 01/04/2006

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Dim 7 Oct - 11:07

L'incident passé, nous étions tous les deux de nouveaux assis.
Océane aimait les interdits, certes elle tenait de moi, mais aussi un peu de sa mère. Elle n'avait pas fait que des choses biens dans sa vie. Etre ivre morte sur la voie publique c'est aussi interdit dans notre pays, et pourtant, elle a eu une période comme ça. Mais ça ne servait à rien que je lui rappelle. Elle m'en voulait, et je le savais. Je n'étais pas un père exemplaire, ni un mari idéal non plus.
J'avais l'impression que Natalie contournait mes questions. Ces toast avaient beau être délicieux, ce n'est pas pour autant qu'elle répondait à ma question. Je lui en pris quelques un, et en goutait un.

"Et bien, ce n'est pas une heure de gâchis pour rien, ils sont très bons ceux-ci."

Je finissais de mâcher cette bouchée avant de reprendre:

"Dommage qu'ils se mangent aussi vite !"

Et puis après, je pensais qu'elle allait enfin répondre à ma question, vu que je lui avais fait l'honneur de goûter à ses toasts, mais non, il fallait qu'elle s'en aille encore. Il fallait toujours qu'il y ait quelque chose.
Alors qu'elle se levait pour partir à vive allure, je décidais cette fois de la suivre. On pourrait discuter pendant qu'elle cuisinait.

"Natalie, j'ai l'impression que tu esquives ma question, de quoi as-tu peur en me répondant ?"


Je soufflais, et je me rapprochais un peu d'elle. Et parlais plus doucement.

"J'ai besoin que tu me répondes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalie Portman
Militante Anti-Hilarysme
avatar

Nombre de messages : 2874
Age : 26
Localisation : Dans les toilettes de Bill
Ami(e)s : Bob l'éponge
Amour : Orly je t'aimeuh, Orly je t'adoreuh
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Dim 7 Oct - 15:39

Le four venait de me sauver la vie. Je me dirigeais donc vers la cuisine. Seulement, Orlando m'avait suivi à mon plus grand malheur. Il n'allait pas lâcher l'affaire celui-là.

" Pourquoi tu as besoin que je te réponde ? Tu veux savoir, pourquoi pas. Mais besoin en quoi ? Tu es parti fonder une autre famille ... "

J'avais haussé les épaules. C'est vrai après tout. Il nous avait abandonné au profit de Miranda et de leur bâtard. Alors pourquoi était-ce si essentiel à sa vie de savoir si j'étais avec quelqu'un?
Bref, je ne voulais pas m'énerver, ne pas hausser le ton. J'avais changé et Orlando l'avait pas remarqué je devais donc continuer.

" Ce n'est pas que je ne veux pas répondre à ta question, je m'en fiche, mais ..."

Je m'étais retournée afin d'être face à lui pour répondre à sa question sans savoir qu'il était tout proche de moi. Je me raclais la gorge avant de reprendre mes esprits et de baisser la tonalité de ma voix étant donné le peu de distance qui nous séparait.

" Je n'allais pas laisser Océane se noyer ... "

Je le regardais dans le plus profond de ses yeux noirs. J'avais envi de l'embrasser, de lui crier tout mon amour mais je n'en ferai rien. Orlando ne me mérite pas et je ne mérite pas d'être maltraitée par cet homme.

" Enfin, tout ça pour dire qu'actuellement, non. Je n'ai pas envi d'être avec quelqu'un et je le vis nettement mieux".

J'haussais les épaules.


_________________


ORLANDO => beau manipulateur décuplé d'un macho, saupoudré d'un chasseur de petit cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlando Bloom
Grande Star du Forum
Grande Star du Forum
avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 40
Amour : Natalie
Date d'inscription : 01/04/2006

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Ven 2 Nov - 13:35

Voir la colère dans ses yeux, mais avoir envie de l'embrasser par la même occasion, cela me rappelait des souvenirs... On s'était disputé tant de fois, et au final, la plupart du temps, cela se terminé par un beau moment d'amour.
Pendant longtemps elle avait essayé d'esquiver le sujet, me parlant de ma vie avec Miranda, ou encore en parlant de l'incident de tout à l'heure avec Océane... mais au final, elle ne répondait jamais à ma question.
Et puis, la regardant fixement, ne voulant pas lâcher l'affaire, au moment ou elle plongea ses yeux dans les miens, elle m'avoua qu'il n'y avait personne dans sa vie.
J'étais soulagé tout à coup, j'avais envie de la serrer dans mes bras et de l'embrasser comme si elle venait de m'annoncer que nous allions être de nouveau parents (bien que coté enfant, je pense que nous avons eu notre dose).
Mais j'essayais de ne pas afficher ce sourire qui voulait sortir, et de rester calme et sérieux.
Mais que dire dans ce cas...?

"Ok"

Réponse courte, mais je n'avais rien d'autre en stock.

"Enfin, je veux pas dire que ce soit bien que tu sois toute seule, mais ... "

Je pris la baguette de pain et un couteau et je me mis à couper le pain en petit morceau (c'était la seule chose qui était à porté de main, et je devais éviter son regard). Je ne pouvais pas la regarder dans les yeux pour lui dire que le fait de la voir avec quelqu'un me ferait plaisir.

"Je n'ai pas envie que tu tombes sur n'importe qui, et m'imaginer les enfants avec un autre papa, qu'ils l'apprécient plus que moi, et que toi tu puisses m'oublier."

"Aie !"


Tout à coup, je me coupais un peu le doigt avec le couteau. Décidément, les accidents ce soir... Mais je voulais finir de lui parler avant qu'on ne change encore de sujet.

"Mon histoire avec Miranda, ce n'était qu'une passade, sauf que le petit est arrivé...mais ce n'était pas ce qu'on voulait.
Je me sentais mal de la laisser pendant sa grossesse.
Mais Natalie..."


Alors que le sang commencer à couler par terre, je la fixais droit dans les yeux. Avec une folle envie de l'embrasser.

"Je t'aime Natalie, je n'ai jamais aimé que toi au fond de moi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalie Portman
Militante Anti-Hilarysme
avatar

Nombre de messages : 2874
Age : 26
Localisation : Dans les toilettes de Bill
Ami(e)s : Bob l'éponge
Amour : Orly je t'aimeuh, Orly je t'adoreuh
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Ven 2 Nov - 15:17

( je te déteste xD )

Je l'écoutais parler avec intention tout en soutenant son regard. Oui j'avais décidé d'être forte et de lui montrer que je pouvais lui résister. Après tout, ça allait être trop facile pour lui de s’apercevoir que je l'aimais encore. Après tout le mal qu'il m'a fait, je devais me poser de réelles question et penser à mon bonheur futur.
Bien que j'avais décidé de suivre son regard, c'était lui maintenant qui fuyait le mien. Décidément, on pouvait se présenter au casting des feux de l'amour haut la main !
Je restais accoudée au plan de travail en marbre de couleur rouge, l'observant dans ses faits et gestes.

" En même temps, ça aurait été l'occasion d'avoir enfin une présence masculine à la maison".

Orlando ne voulait pas que je refasse ma vie et que les enfants aient un nouveau papa. Mais ils ont pas eu réellement de papa à cause des absences à répétition de ce père indigne.

" J'avais rencontré quelqu'un. Il s'entendait à merveille avec les enfants, et la relation de couple était parfaite. Tellement parfaite que j'ai pris peur et j'ai tout arrêté ".

J'avais haussé les épaules. Orlando voulait tout savoir, et bien maintenant c'est fait. Sur le coup, je n'avais pas entendu son aie, et je ne l'avais pas vue se couper. En même temps j'étais aux trois quarts dos à lui.

" Une passade ? Tu voulais te marier avec elle, bien que je crois que tu l'es en fait et tu appelles ça une passade ? Arrête de me prendre pour une idiote Orlando, tu n'as pas à me mentir, nous deux c'est fini depuis longtemps et pour toujours. Tu as ta nouvelle vie et j'ai appris à vivre sans ... "

Je m'étais retournée à ce moment là et j'ai vue la petite flaque de sang qui s'échappait du corps d'Orlando.

" ... toi".

Je tenais à signaler une fois de plus que tout cela était sorti d'une voix douce et que je demeurais toujours très calme, contrairement au passé.

" Je vais chercher le nécessaire pour soigner ça, garde le doigt sous l'eau en attendant ".


De bons conseils, je marchais rapidement vers la salle de bain pour récupérer les produits nécessaires.

_________________


ORLANDO => beau manipulateur décuplé d'un macho, saupoudré d'un chasseur de petit cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlando Bloom
Grande Star du Forum
Grande Star du Forum
avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 40
Amour : Natalie
Date d'inscription : 01/04/2006

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Ven 2 Nov - 18:00

Le temps que Natalie parte cherche le nécessaire, je laissais ma main sous l'eau comme elle me l'avait dit, et je repensais à ce qu'elle venait de m'avouer. Ce mec avec qui elle avait été, je le haissais de tout mon coeur. S'il avait été à coté, je pense qu'il aurait vite été dévisagé, et peut être enterré. Mais j'essayais de rester calme. Je n'avais pas le droit de lui en vouloir puisque je lui avais fait du mal, et moi même j'étais partie avec Miranda. Mais alors je me demandais si elle avait été plus heureuse avec lui qu'avec moi, si elle l'aimait d'un amour sincère... Si sa vie était si parfaite, ça devait être le cas. J'étais loin d'être l'homme idéal pour elle, mais j'avais du mal à me faire à l'idée que quelqu'un d'autre puisse la toucher et occuper une partie de ses pensées.
Puis elle revint dans la cuisine. Alors je coupais l'eau et alla m'assoir sur une chaise à coté de la petite table de la cuisine. Lui présentant ma main pour qu'elle la soigne.

"Je n'ai jamais eu l'envie de me marier avec elle. Ce n'est que des bobards racontés dans la presse people. Nous ne nous sommes jamais mariés."

Je relevai ma tête vers Natalie.

"Légalement, nous sommes toujours mariés toi et moi, les papiers du divorces n'ont jamais été signé, avec Miranda, c'était donc impossible qu'on se marie."

Je lui pris la main, plongeant mon regard dans le sien.

"Certes, elle a dit à la presse que nous allions nous marier, elle ne voulait que ça. Mais ce n'était pas dans mes plans. Si je suis revenu ici, c'est parce que mon coeur est ici. Tu es mon seul vrai amour, ma femme sur papier, mais aussi la femme qui règne à jamais dans mon coeur."

Mon visage s'approcha un peu du sien.

"Je sais que tu m'en voudras à vie pour ce que je t'ai fait, mais je m'en excuse, même si ces simples mots n'ont aucune importance pour toi."


[quand Orly joue la carte des mots doux pour faire craquer Naty...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalie Portman
Militante Anti-Hilarysme
avatar

Nombre de messages : 2874
Age : 26
Localisation : Dans les toilettes de Bill
Ami(e)s : Bob l'éponge
Amour : Orly je t'aimeuh, Orly je t'adoreuh
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Ven 2 Nov - 22:57

Je cherchais nerveusement la trousse d'urgence dans la salle de bain. Je me perdais toute seule à cause de toutes les questions qui me hantaient. Pourquoi moi ? Pourquoi lui ?
Après avoir fait un remue ménage comme pas possible dans cette fichue salle de bain, bien trop grande, j'avais enfin la main mise sur cette trousse.
Je retournais assez rapidement vers la cuisine, la dernière fois que j'avais vue Orlando, c'est-à-dire, il y a deux minutes, il saignait assez abondamment.

" C'est bon, tu peux le retirer, j'ai tout ".

Quel gentil homme, il avait retiré son doigts de l'eau sans faire d'histoire et m'avait tendu sa main. J'avais prise cette dernière dans la mienne, bien que l'idée me déplaisait et me faisait très très mal au coeur.

" Ça risque de piquer. Enfin, ça ne risque pas, ça piquera ".

J'avais haussé les épaules, l'air désolée avant de prendre le spray antiseptique pour désinfecter en premier lieu la plaie. Elle n'était pas belle à voir. Je me concentrais sur son doigt, l'écoutant à moitié dans son discours du beau manipulateur décuplé d'un macho, saupoudré d'un chasseur de petit cul.
Je pris en main le produit qui allait lui faire très mal, et sans hésiter, notamment par petite vengeance, j’aspergeais son doigt pour bien le nettoyer. Après tout, valait mieux le soigner, s'il se faisait amputer cela fera un plaisir de moins pour moi.

Lorsque la désinfection était enfin terminée, je recouvrais son doigt par une bande, et l'opération fût enfin finie.
Pendant que je rangeais mes produits, je l'écoutais dans son même discours.
Un rire nerveux s'esquiva de ma bouche contre mon gré mais je restais toujours dans cette nouvelle Natalie: calme et posée.

" Ne me parles pas d'amour lorsqu'on abandonne sa femme et ses enfants du jour au lendemain pour aller engrosser la première salope venue ".

Ma voix restée étonnamment calme et douce. L'ancienne Natalie l'aurait déjà giflé et hurlé dessus depuis longtemps. J'avais levé les yeux au ciel. J'allais surement regretter ce que j'allais dire, mais Orlando ne devait pas savoir que je l'aimais encore. Non. Il me rendra malheureuse à vie et je ne voulais pas me refaire vivre ce cauchemar. Et puis je ne voulais pas lui donner l'option de faciliter.

" Je ne m'excuserai pas de t'avoir trompé quand tu étais encore parmi nous, je ne m'excuserai pas d'être une femme mauvaise, qui gueule sans cesse et qui ne pense qu'à elle. Je ne m'excuserai pas d'avoir hésité longuement entre Jake, Hayden et toi. "

Je savais que cela allait le faire abandonner toutes ses idées de couple. Je savais qu'il ne me reprendrai pas et que je ne souffrirai plus. Enfin si, mais avec le temps, ça passera. Ou pas. Bien que je me suis citée comme tel, il est vrai qu'au jour d'aujourd'hui j'étais devenue une femme sexy, qui aimait se maquiller et prendre soin d'elle. Une femme qui savait parler avec maturité et qui n'usait plus de la violence, qui était calme qu'importe la situation. Qui ne se droguait plus. Qui n'était plus alcoolique et qui était fidèle.

_________________


ORLANDO => beau manipulateur décuplé d'un macho, saupoudré d'un chasseur de petit cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlando Bloom
Grande Star du Forum
Grande Star du Forum
avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 40
Amour : Natalie
Date d'inscription : 01/04/2006

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Dim 4 Nov - 0:00

Natalie avait beau dire que ça allait piquer à cause de l'alcool du désinfectant, elle piquait aussi bien dans ses parole, bien qu'elle restait d'un calme étonnant. " Ne me parles pas d'amour lorsqu'on abandonne sa femme et ses enfants du jour au lendemain pour aller engrosser la première salope venue ". Elle n'avait pas saisi ce que je voulais dire. Elle était en colère. C'était compréhensible, mais quand même...
Sauf que moi, j'allais peut être commencer à perdre mon calme, ma voix s'élevait un peu plus que précédemment.

"Oui, c'est parti d'une tromperie, mais je n'avais pas l'intention de la mettre enceinte ! Nous n'avions pas pris nos précautions, ça s'est fait sur un coup de tête, un moment où j'étais assez mal dans ma peau, et elle était là à ce moment, pour me consoler. Et elle n'avait pas pris sa pilule, enfin, elle m'a fait croire que c'était involontaire, mais après, je me demande si ce n'était pas fait exprès... enfin voilà ! le mal est fait! Ce bébé est là je ne peux pas le nier, mais toi, toi tu es là aussi !"

Je lui déballais ma vie. Si je lui disais tout ça, c'était parce que je ne voulais pas qu'elle se fit à ce qu'elle avait vu dans la presse people qui pour la majeure partie du temps ne raconte que des conneries pour faire vendre le plus possible.

Je grimaçais au moment où elle remit un peu de désinfectant, ça piquait énormément ce truc là. Elle ne devait pas connaitre ceux qui existent et qui sont fais exprès pour ne pas piquer. Mais je n'osais pas lui parler de ça, j'étais un homme, j'étais fort après tout...

Et elle me parla de ses tromperies: Hayden, Jake... je lui en avais voulu, ça m'avait fait très mal à ce moment là, et quand je l'ai su, je lui en ai beaucoup voulu, on s'est encore fait la guerre, à se disputer jusqu'à en faire peur aux enfants. Mais dans tous les cas, nous nous aimions toujours après la tempête.

"Je n'ai pas très envie de parler de ces hommes. Ils ne valent pas mieux que moi."


Je regardais Natalie dans les yeux, d'un air sérieux.

"Tu me hais Natalie ?... dit le moi ! Tu me hais pour tout ce que je t'ai fait ?"

J'avais envie qu'elle me le dise de vive voix. Alors, je pourrais prendre la décision de vraiment oublier ces sentiments que j'ai pour elle. A quoi bon me battre si la bataille est déjà perdue d'avance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalie Portman
Militante Anti-Hilarysme
avatar

Nombre de messages : 2874
Age : 26
Localisation : Dans les toilettes de Bill
Ami(e)s : Bob l'éponge
Amour : Orly je t'aimeuh, Orly je t'adoreuh
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Défi en cours: Oui
Jauge d'Influence:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: salon   Mer 7 Nov - 13:12

J'étais accoudée au plan de travail qui formait un espèce de bar. Enfin, un petit coin sympathique. Mon dos s'appuyait contre le bord, j'étais donc face à cet homme rempli d'égoïsme qui m'avait tant fait souffrir. Je n'avais pas encore rangé la trousse de soins, on ne sait jamais, s'il m'énervait de plus en plus je pourrai lui jeter l'alcool à 70% degrés dans la figure. Enfin, ne pensons pas à ça, j'avais changé. J'avais fait un travail sur moi même, très long et très douloureux pour être la nouvelle femme que j'étais au jour d'aujourd'hui.

J'avais les bras croisés, l'écoutant dans son discours de charmeur. Miranda était une salope, ça on le savait.

" Tu m'avais trompé alors que je commençais déjà à changer à ce moment là. A devenir une femme à avenir et au comportement normal ! Si c'est ta façon de me féliciter, je t'en remercie, c'est très aimable de ta part ! "

C'est vrai, j'avais toujours été une femme à hommes, comme une espèce de collectionneuse. Celle qui dès l'adolescence avait un beau palmarès ! Et du jour au lendemain, j'avais tout chamboulé dans mon ancienne vie pour Orlando. Comment encourager quelqu'un à changer si on trompe cette personne ?

La situation devenait pesante. Mais je gardais toujours ce calme légendaire alors qu'Orlando commençait à hausser le ton de sa voix.
Moi je commençais à être agacée, mais je faisait tout mon possible pour ne pas le faire remarquer. C'est vrai, je fais tout pour le dégouter, et il continue. Même en parlant de mes multiples conquêtes, dont deux relations amoureuses alors que nous étions mariés, il continue à vouloir tout recommencer.
Cependant, c'était trop facile pour lui. Il m'avait abandonné à plusieurs reprises et la dernière fois c'était pour faire un gamin derrière mon dos.

" Ils ne valent pas mieux que moi ". J'étais restée choquée de cette phrase. Alors ça y est, pour me faire du rentre dedans il allait joué au gentil garçon qui reconnait ses tords ?
Il s'approchait de plus en plus de moi, jusqu'à ce que nous soyons très proches.
Yohan venait de rentrer dans la pièce, tout transpirant à force de jouer.

=> Yohan : " NON ! J'arrive toujours quand il ne faut pas moi ! "

Le petit avait couru à l'étage, certainement pour se doucher. Le pauvre, il devait croire que ses parents s'étaient remis ensemble. Ce qui était loin d'être le cas.

J'allais répondre à sa dernière requête, d'une voix un peu plus faible étant donné le peu de distance qui nous séparait.

" Oui je te hais pour tout le mal que tu as fait dans ma vie. Je te hais de n'avoir jamais cessé de m'abandonner pendant toutes ces années. Je te hais pour être parti refaire ta vie. "

Une première larme perlait doucement sur ma joue, et Dieu sait que je ne voulais pas montrer mes maux à Orlando.

" Je te hais de m'avoir laissé seule avec les deux enfants, qui ont manqué d'affection paternelle pendant tant de temps. Je te hais d'avoir fait souffrir mes enfants ! "

J'avais baissé le regard un instant, ayant un air comme pensif. Après quelques secondes de silence, je relevais les yeux vers lui, un air encore plus sérieux.

" La seule chose pour laquelle je te remercie c'est de m'avoir complètement transformée. Tout dans le sens positif ! "

Je n'avais cessé de dire que je le détestais. Mais mon Dieu qu'est ce que mon coeur pouvait l'aimer. Ce coeur brisé en 1000 morceaux par cet homme. Il n'avait cessé d'être son forgeron, son seul roi. Mais j'avais peur de souffrir si je lui laissais une énième chance.

_________________


ORLANDO => beau manipulateur décuplé d'un macho, saupoudré d'un chasseur de petit cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: salon   

Revenir en haut Aller en bas
 
salon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
 Sujets similaires
-
» Le salon du chocolat à Paris
» 11e Salon du Jeu de Rôles, du Rêve et de l'Imaginaire organi
» 2ieme salon normand de la figurine
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.
» Le Salon des Héros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ETRE1STAR :: • Quartiers Résidentiels • :: • Quartier Résidentiel Pacific Avenue • :: Ranch de Nat-
Sauter vers: